Rongy


RONGY

Selon les sources, on peut interpréter les origines du nom du village Rongy de plusieurs manières. Elles ont toutes une forte probabilité, le doute étant, les historiens locaux laissent le libre arbitre à votre imagination....
Nos sources se basent sur des ouvrages que vous pouvez retrouver dans notre bibliothéque située à Bléharies. 




Le village était répertorié, en 1201, sous le nom de 'Rungies' sans signification certaine. Y aurait-il une corrélation avec le village français voisin portant le nom de Rumegies ? Toutefois un autre nom fut découvert, il s'écrivait 'Runchia' désignant un buisson épineux, une ronce. En roman, le buisson épineux se disait 'roncine' ou 'runcine'. 
Littéralement, on peut aussi penser que Rongy signifie qui gît (gy) au milieu des ronces (ron) 



Depuis les temps immémoriaux, le village de Rongy appartenait à la noblesse, à la famille des Roisin, une des baronnies du Hainaut. On parlait du Baron de Roisin, déjà propriétaire de Rongy, lors de la première croisade, alors qu'il accompagnait Godefroid de Bouillon dans son expédition.
La descendance de cette famille brilla dans plusieurs cours d'Europe, affirmant toujours leur souveraineté à Rongy. En 1818, la commune de Rongy introduisait une reconnaissance des armoiries des de Roisin. Cette demande restée sans suite , la commune adoptait un blason composé des six pièces d'argent et de gueule des de Roisin. 

Chemin bordé de platane menant au château de Rongy

L'entrée principale du domaine

Malheureusement il n'est pas possible de visiter cet endroit où la végétation a repris ses droits.

Persécutées pendant de nombreuses années, beaucoup de familles protestantes durent quitter la France pour se réfugier dans les pays voisins. Les protestants pourchassés se déplaçaient de St-Amand vers Tournai qui abritait, vers 1720, une garnison hollandaise dont la plupart des soldats étaient protestants. Pour se rendre aux offices célébrés à Tournai, les protestants empruntaient, travestis en paysan, un sentier peu fréquenté qui traversait Rongy: le 'sentier des Gueux'! 

Sous la domination autrichienne en 1771, le Conseil privé permit aux protestants d'acquérir un cimetière pour enterrer dignement leurs morts. Enfin, en 1781, Joseph II adoptait une loi pour la tolérance du culte protestant.
En 1785, les protestants de Rongy construisirent un temple où s'assemblaient Belges et Français.
Au début du 19èS, un nouveau temple fut édifié, en remplacement du premier, il se situe à proximité de la frontière, à la rue du Temple. Rongy fut le berceau du protestantisme dans la région.

Les guerres mondiales ont détruit, comme partout dans l'entité, de nombreux bâtiments. L'église fut détruite le 20 octobre 1918. Heureusement, la plus grande partie de son mobilier fut sauvée par le curé de l'époque. Dans ce mobilier, on répertoriait l'autel principal construit avec le cœur d'un bois noble indigène: le chêne. Datant de 1703, il présente une longueur impressionnante de 13 mètres dont le projet de la nouvelle église devait tenir compte. Il provient de l'église des Carmes de Tournai, bien saisi à la révolution française de 1789 et vendus sur la Place publique. Elle fut reconstruite en 1924. Le patron de la paroisse est Saint-martin. La fête patronale avai lieu le 4 juillet, jour où l'église célèbre la translation des reliques du saint Pontife. Il s'agit de l'origine de la grande ducasse. Le patron secondaire est Saint-Corneille, fêté le 16 septembre (origine de la petite ducasse).

Lors de la guerre 40-45, Rongy fut le premier coin de la Belgique à accueillir les libérateurs belges commandés par le colonel Piron. En commémoration à cet événement, la rue porte actuellement le nom de 'Brigade Piron'. Une stèle y a été érigée.   



Suite à ce fait de guerre, Rongy (premier village libéré de Belgique par les troupes belges) se lia d'amitié avec le premier village français libéré par les mêmes troupes. Sallenelles est un paisible petit village de Normandie situé dans le Calvados ( prés de Caen ), à l'estuaire de l'Orne. Le jumelage entre ses deux villages se perpétue chaque années. Les rencontres amicales se déroulent le dernier week-end du mois d'Août. Les années paires en Belgique et vice-versa.



Ses dernières années l'activité maraîchére s'est fortement dévelloppée avec la culture de la fraise qui s'est déplacé de Lesdain et la culture fruitière avec la pomme et la poire.

           alimentation poire poire gif                                      alimentation fraise beere gif       

Depuis le début des années 1990, la brasserie de Brunehaut s'est implantée sur le site d'une ancienne tuilerie à la rue des Panneries. Les cuves proviennent de l'ancienne brasserie Groetembrile de Guignies. On y brasse de nombreuses bières régionales comme le Saint-martin, la Brunehaut blonde ou ambrée......   

      

Si vous désirez découvrir les anciennes photos de Rongy, cliquez ici

 

LIENS


Ecole communale de Rongy

 users.skynet.be/rongy/ecole/index.html           


Les Vergers de Brunehaut

http://www.lesvergersdebrunehaut.be/ 

 Brasserie de Brunehaut

 http://www.brunehaut.com/

                        

 

 
 
brunehautnet.fr.gd
Publicité
 
METEO
 

Météo gratuite, séjours et forum Belgique - Meteosun.com
 
 
 
L'annuaire fr.gd
L'annuaire fr.gd...
Recherche personnalisée
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (12 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=